Semelles Noene Invisible-sos1

dans matériel par Camille

Une nouvelle acquisition il y a déjà 3 mois de cela, suite à des échauffements de pieds à répétition, et une grande souffrance ressentie dans les articulations des membres inférieurs.
Nous en parlons aujourd'hui, car nous avons eu le temps de nous faire une idée assez exacte et poussée du produit proposé par Noene.
Le modèle de semelles Invisible-sos1 semble prometteur et possède une épaisseur annoncée de 1 mm (passe partout).

Présentation

Commandé sur internet, le produit a été livré en bon état. L'emballage est de qualité et fidèle au descriptif.
Les semelles sont choisies par fourchette de pointures, il est ensuite possible de les découper afin de les adapter au mieux à sa paire de running (une échelle de mesure est fournie avec). Elles se glissent sous la semelle d'usage de la basket.

Ces semelles ont une indication toute particulière pour les sports à forts impacts (running/randonnée/ski) qui peuvent traumatiser à la longue les articulations.
Les matériaux employés (en particulier le caoutchouc) permettent de dissiper l'onde de choc qui est majeure au niveau du talon lors de chaque appui. Les vibrations produites se répercutent en principe dans la cheville, le genou et le bassin. Une malposition de l'appareil locomoteur peut mener à une zone de contrainte trop importante qui sera source de douleur (le petit point faible, propre à chacun, qui ressurgit de façon chronique).

Notre test

Nous avons couru le semi de Bruxelles, la même distance que celui de Paris (avec plus de dénivelé !) et nous n'avons pas ressenti d'échauffements ! Pas de brulûres au niveau du talon, pas de genou qui "tire", pas d'ampoules. Quelle révélation !

Il est important de préciser que ces sous-semelles n'ont pas pour rôle de remplacer des semelles orthopédiques.
En effet ces dernières sont réalisées à la demande, dans un projet de soin, et sont personnelles. Elles corrigent un défaut de posture, de positionnement du pied, et d'un possible désequilibre. Personnellement, souffrant d'un syndrôme de l'essui-glace depuis plusieurs mois et sans guérison par traitement anti-inflammatoire, la solution a été radicale avec le port de semelles orthopédiques.

Pour revenir aux semelles Noene, leur effet est indéniable ! Il est ressenti dès la première sortie, comme si nous enlevions tous les artéfacts de la route, pour avoir une sensation très pure.

Un podologue a tout de même spécifié, qu'il pouvait être sage d'alterner des sorties avec et d'autres sans ces sous-semelles, car l'absence d'onde de chocs pouvaient inciter le coureur à devoir chercher plus loin son dynamisme, et à forcer un peu plus sur ses muscles et du même fait sur ses tendons.
Les gens plus fragiles de ce côté là, peuvent risquer des tendinites.
Ces propos ne résultent d'aucune étude et sont partagés selon notre bon vouloir, sans prendre part, simplement dans une démarche d'échange. Chacun suivra ses propres sensations et sera à l'écoute de son corps.

Nous vous recommandons d'essayer les semelles Noene (qualité suisse).

Prix de vente : 26 euros

Cet article vous a plu ? Voici des articles qui pourraient vous intéresser !

Festival du Film de Montagne de Banff

Pour changer des articles dédiés à la pratique du sport, nous avons décidé de partager avec vous cette fois-ci un événement cinématographique en rapport avec le... Lire la suite

dans écosystème par Robin

Réussir un défi Running Heroes

Si vous n'avez jamais entendu parler de Running Heroes, je vous invite à lire notre article là dessus et découvrir ainsi un super moyen de rester... Lire la suite

dans entraînement par Robin

comments powered by Disqus